Fermé aujourd'hui.

Traitement phase 1 et Mainteneur d’espace

L’alignement et la position des dents nécessitent une attention minutieuse aussitôt que possible. Pour des raisons esthétiques, mais d’abord et avant tout pour des raisons fonctionnelles et de santé globale.

En effet, un mauvais emboîtement des mâchoires ou une dentition qui se chevauche peuvent entraîner diverses problématiques :

Dès la petite enfance, nous sommes à même d’identifier ces malpositions qui ont mauvais augure. En agissant sur des facteurs de risque et en interceptant le problème de façon précoce, nous pouvons arrêter la progression du trouble, ou du moins, minimiser son impact sur le développement de la sphère orofaciale.

Orthodontie phase I

Le traitement phase I vise à faciliter l’éruption des dents permanentes. Son application prévient aussi les troubles esthétiques majeurs, ce qui est favorable à l’estime de soi de l’enfant.

Dans cet ordre d’idée, la procédure débutera généralement vers l’âge de 7 ans. Selon les cas, on peut la recommander dès 4 ans.

Celle-ci sera possiblement suivie d’un autre traitement plus tard, à l’adolescence. Ce dernier sera néanmoins moins complexe, moins long et moins coûteux.

Les problématiques ciblées par l’interception orthodontique

  • Largeur inégale des mâchoires
  • Le chevauchement dentaire
  • Déséquilibre entre la taille des dents et la largeur des arcades dentaires
  • Occlusion croisée
  • Malpositions sévères
  • Perte de dent prématurée
  • Absence de contact entre les dents antérieures

L’expansion palatine

Aussi appelé expansion buccale, ce traitement interceptif est utilisé pour élargir une mâchoire supérieure trop étroite.

Il dure en moyenne entre 4 et 6 mois, selon la sévérité du cas et l’âge du patient.

Bien que cette procédure s’adresse à tous, elle s’avère beaucoup plus efficace chez les jeunes âgés de 5 à 8 ans et ceux n’ayant pas terminé leur croissance.

La procédure

La phase d’activation dure 2 à 3 semaines. L’appareil est ajusté afin de maintenir une force constante sur l’arcade osseuse. Graduellement, les deux os se sépareront au niveau de la suture palatine ; un espace apparaîtra entre les deux incisives supérieures.

La phase d’immobilisation s’échelonne sur environ 3 mois. Elle vise à stabiliser l’expansion obtenue en permettant au tissu osseux de se recalcifier.

Le mainteneur d’espace

Pour prévenir les problèmes d’alignement dentaire chez les enfants qui perdent une dent de lait de façon prématurée, le mainteneur d’espace est la solution toute désignée.

Lorsqu’une dent primaire tombe avant son temps, en raison d’une carie ou d’un traumatisme, la dent permanente qui doit la remplacer n’est pas encore éruptée. Pour éviter que les dents migrent vers le nouvel interstice et forcent éventuellement la future dent d’adulte à prendre un mauvais axe d’éruption, on utilise le mainteneur d’espace.

Comme son nom l’indique, cet appareil vise à conserver la place en attendant que la dent permanente soit prête à sortir.

Les mainteneurs d’espace fixes

Au Centre dentaire Kim St-Laurent, nous proposons deux types de mainteneurs fixes : unilatéral et bilatéral. Après un examen approfondi, nous serons en mesure de conseiller à votre jeune celui qui convient à sa condition.

Conserver une hygiène buccale rigoureuse et minutieuse sera primordiale pendant toute la durée du traitement. De même, certains ajustements alimentaires seront à prévoir, comme éviter des aliments très durs, sucrés ou collants (gomme, jujubes, fruits séchés). Ces derniers pourraient rester coincés dans l’appareil, ou le torde.

 

En somme, l’interception orthodontique c’est un amalgame d’interventions appliquées dans un but préventif. Elle s’effectue autant au niveau de facteurs comportementaux, comme cesser de sucer le pouce ou adopter une respiration buccale, qu’au niveau mécanique, à l’aide d’appareils orthodontiques adaptés.